Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : les joujoux du jardin zen
  • : photos-proxi,faune et flore d'un jardin à la campagne,maisons de poupées,point de croix,lecture et cinéma,dessin et peinture,danse country.Mexique...
  • Contact

Texte Libre

au TOP DES BLOGS
de CÔTÉ  MAISON

déco maison et jardin
        link

 

Archives

18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 23:19

            Deux frelons se battaient autour de beaux fruits mûrs .
            Entremêlés et bourdonnants en furie ,
            Leur guerre à mort  me fut insupportable ,
            avec un plumeau les séparait pour n'en blesser aucun . 
                   
                   L'un s'échappa du duo, de colère zigzagant ,
                   l'autre au sol
,égaré et  tournoyant .
                   Je le pensais piqué, mordu, lacéré ,
                   il avait simplement une aile amputée.

                              Sur la murette, loin des chattes aux aguets ,
                              je le posais à l'aide du plumeau ,
                              pour son vaillant combat ,lui portais un fruit mur,
                              sur lequel il se réconforta .

                                      La mirabelle ainsi lui servit de repas ,
                                      ses forces retrouvées, pendant quelques journées ,
                                      vainement il essayait de s'envoler .
                                      Puis...je ne le vis plus .

                                                      Ainsi va la VIE......
frelon 1
frelon2
                                    
                            Gulliver de taille , dans un monde lilliput ,
                            quel est mon droit d'écraser, de tuer qui me côtoie .
                            Si je suis attaquée, il est juste de pourfendre,
                            Mais faire en sorte d'éviter d'être LA GEANTE ENNEMIE ,
                            de tout ce petit monde , être plus qu'une AMIE .

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Moi un petit osmie, toi un frelon. De bonnes actions envers la nature. ensuite, ce n'est plus de notre ressort<br /> J'ai bien aimé ton poème<br /> :)
Répondre
J
merci .grâce à toi ,je redécouvre mon blog ...c'est drôle ce que j'écrivais ...!!<br /> Cette action de "réconfort" est bien dans la voie de ma vie d'à présent .....et je ne le savais ni ne le voyais pas à l'époque .......<br /> Belle journée <br /> bizzzen
G
<br /> en principe , je laisse ces petites bêtes tranquille mais je les chasse si elles sont trop près , bruno est allergique et a déjà fait un choc allergique . c'est un beau geste que tu as fait là<br /> .bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Joli texte, mais je suis terrifiée par les frelons (handicap certain en jardinage). Même la photo me met mal à l'aise...<br /> Je passe rapidement à l'article suivant.<br /> Bises,<br /> Mo<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> Bonjour Jardin Zen,<br /> <br /> Très beau texte, ma belle ... j'aime beaucoup, vraiment et sincèrement....<br /> <br /> Bonne fin de journée à toi.<br /> Bonne soirée et douce nuit à toi.<br /> @mitié de terres de Champagne.<br /> Bisous, bisous.<br /> <br /> Ton amie sincère, Domajj<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> J'en ai peur de ses gros frelon de chine je crois... bon dimanche<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> Joli texte... mais les frelons me laissent un souvenir de cuisante piqûre, s'ils décident de s'entretuer, je les laisse faire!<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Salut au jardin zen. Une belle histoire de respect, l'autre, l'étranger, le moche, le piquant, fait si souvent peur avant que de le connaître.<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> belles photos - bravo - bon dimanche fleuri -biz<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Fragile Robocop.<br /> <br /> <br />
Répondre
3
<br /> Superbes couleurs ce frelon !!!<br /> Bizzzzzzzzzzz<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Parfait ! Vous êtes une humaniste et dans ce monde souvent sans pitié, voire sans loi,votre questionnement est une source de "paix, force et joie" comme le formulait autrefois, dans ma jeunesse,<br /> Lanza del Vasto...<br /> <br /> <br />
Répondre